FANDOM


Une proposition de fusion Troisieme chaine couleur de L'ORTF est FR3

Modifier

Pour les articles homonymes, voir France Régions 3.

France 3 est une chaîne de télévision généraliste française de service public à vocation régionale, qui succède à France Régions 3 le <time>7 septembre 1992</time> et fait partie du groupe France Télévisions. Sa couleur d'identification au sein du groupe de télévision public est le bleu et se retrouve sur tout son habillage d'antenne.

Quatrième chaîne de France en termes d'audience, elle est diffusée sur la TNT, le satellite, le câble, la télévision IP et le Web. Elle est également disponible dans certains pays limitrophes et ses programmes sont partiellement repris par TV5 Monde.

Modifier

Historique de la chaîne Modifier

De la Troisième chaîne couleur de l'ORTF à la fin de France Régions 3 Modifier

Articles détaillés : Troisième chaîne couleur de l'ORTF et France Régions 3.

La troisième chaîne couleur de l'ORTF émet pour la première fois le <time>1er janvier 1973</time>. Ce jour là, à 18h30, après un court générique intitulé "Inter 3" a été diffusé le premier -court - journal télévisé de cette nouvelle chaîne, présenté par Jean-Claude Bourret, depuis le studio 135 de la Maison de la Radio à Paris. Cinq journalistes de France-Inter, avaient été sélectionnés pour devenir, deux jours par semaine, les présentateurs de France 3 : Dominique Bromberger, Philippe Harrouard, Yves Mourousi, Régis Faucon et Jean-Claude Bourret.

France 3 ne comportait aucun journaliste attitré , aucune voiture de reportage, aucune rédaction, mais se contentait de rediffuser vers 22h30 le journal couleur de INF2 (France 2 d'aujourd'hui). C'est à la suite du scandale provoqué par l'incapacité de France 3, de présenter un journal consacré à la mort du Pt Pompidou, information apprise après la fin du 20h de France 2 et avant la diffusion du journal de 22h30 de France 3, que le gouvernement a donné les moyens à l'ORTF de l'époque de commencer à engager du personnel à part entière.

À la suite de l'éclatement de l'Office de radiodiffusion-télévision française (ORTF) fin 1974, elle laisse la place le <time>6 janvier 1975</time> à la nouvelle société nationale de programme France Régions 3 (FR3).

La loi du <time>2 août 1989</time> institue une présidence commune des deux chaînes publiques, Antenne 2 et France Régions 3, tout en maintenant une séparation juridique des deux chaînes1. Le but est de promouvoir une stratégie commune et d'assurer la complémentarité des programmes entre les deux chaînes2 afin de faire face à la montée en puissance des groupes privés TF1 et M6, et au développement des chaînes thématiques3.

France 3 (depuis 1992) Modifier

Le <time>7 septembre 1992</time>, Antenne 2 et France Régions 3 changent de nom et deviennent respectivement France 2 et France 3. Les deux chaînes sont désormais regroupées au sein d'une nouvelle entité dénommée France Télévision, qui n'a cependant pas d'existence juridique3,4.

Le <time>16 décembre 1996</time>, à l'occasion du lancement du bouquet satellite TPS, France crée France 3 Sat, un programme national diffusé sur le satellite lors des périodes dévolues aux décrochages régionaux5. Jusqu'alors, des génériques des programmes tournaient en boucle. Le programme sera rebaptisé France 3 Régions le <time>6 décembre 2012</time>.

Le <time>7 janvier 2002</time>, France Télévisions dévoile sa nouvelle identité visuelle qui doit donner plus d'homogénéité à ses chaînes. France 3 est dotée d'un nouveau logo et se voit attribuer la couleur bleue pour son habillaged'antenne6,7. Cette même année, la chaîne cesse de fermer son antenne la nuit et se met à diffuser des programmes en continu[réf. nécessaire].

La loi no 2009-258 du <time>5 mars 2009</time> transforme au <time>4 janvier 2010</time> le groupe France Télévisions en une entreprise commune, société nationale de programme, par fusion-absorption de la quarantaine de sociétés qui composait jusque-là une holding. France 3, comme ses chaînes sœurs, est désormais directement éditée par France Télévisions. De plus, la loi entérine la suppression de la publicité du service public entre 20 h et 6 h, déjà effective depuis le <time>5 janvier 2009</time>. Les programmes de première partie de soirée débutent désormais à 20 h 35 au lieu de 20 h 50 auparavant. Cette mesure ne concerne cependant pas les décrochages régionaux et locaux de France 38,9.

Dans le cadre de cette réforme, France 3 réorganise son réseau régional. Les 13 directions régionales sont remplacées par 4 pôles de gouvernance : Nord-Est à Strasbourg, Nord-Ouest à Rennes, Sud-Ouest à Bordeaux et Sud-Est à Marseille ; à l'exception de la Corse qui conserve une direction territoriale. Les 24 rédactions régionales deviennent 24 antennes de proximité, produisant désormais des programmes télévisés en plus de l'information régionale, dans le but de créer 24 web TV régionales. La chaîne conserve ses 101 implantations locales et ses 4 700 salariés10,11,12. Cette réorganisation est désapprouvée par une partie des salariés ainsi que par certains politiques13.

En <time>septembre 2012</time>, la direction de France Télévisions annonce l'unification des rédactions de France 2, France 3 national et Francetv info à l'horizon 2015 afin de « s'adapter à la nouvelle concurrence d'Internet, des chaînes info, de la télé connectée, des smartphones... » Les syndicats de la rédaction nationale de France 3 sont particulièrement opposés à ce projet, craignant la perte d'identité de leur chaîne et la mise en place d'un plan social14,15.

Le <time>1er juillet 2014</time>, Anne Brucy remet au Ministère de la Culture et de la Communication son rapport sur l'avenir de France 3. Elle écarte l'idée de remplacer la chaîne nationale et ses décrochages régionaux par plusieurs chaînes totalement régionales, mais conseille de proposer des programmes régionaux plus ambitieux. De plus, elle préconise de réorganiser le réseau régional de la chaîne en fonction des nouvelles régions dessinées par la réforme territoriale de 201412,16,17.

Pour se conformer au nouveau découpage administratif, issu de la réforme territoriale de 2014 et à la volonté de doubler le temps d'antenne des programmes régionaux, la direction de France Télévisions annonce, le <time>15 décembre 2016</time>, une réorganisation de son réseau régionale pour le <time>1er janvier 2017</time>. Les 4 pôles de gouvernance, provenant du découpage de 2009, sont abandonnées au profit de 13 directions régionales, correspondant aux limites administratives des régions de la réforme territoriale de 2014. Les 24 antennes de proximité sont maintenues au sein des 13 directions régionales18,19.

Identité visuelle Modifier

Le 6 janvier 1975, la troisième chaîne nationale se dote d'une toute nouvelle identité et d'un nouvel habillage d'antenne créés par Gérard Marinelli dont l'indicatif d'ouverture fait figurer les dix stations d'Outre-mer qui lui sont rattachées ainsi que la France métropolitaine représentée sous forme d'hexagone bleu entre deux ellipses noires formant l'iris d'un œil dont la pupille serait les trois lettres blanches du sigle FR3, le tout sur une musique composée par Francis Lai et intitulée Bonjour à la Trois14,15. FR3 se revendique ainsi comme un œil ouvert sur la France et ses réalités.

Les yeux de FR3 de 1987 à 1990

Pour rajeunir son image vieillissante, FR3 se dote le 6 mai 1986 d'un tout nouvel habillage rythmé par une musique électronique d'Olivier Bloch-Laîné16,17 avec un logo sur fond bleu sur lequel se détache un imposant 3 géométrique doré.

Le logo est retouché le 21 décembre 1987 pour coller davantage à la nouvelle image culturelle et haut de gamme revendiquée par la chaîne avec un retour au sigle FR3 dont le 3, toujours doré, passe en perspective cavalière pour prendre davantage de relief18, à l'image du nouveau slogan « le relief de la vie ». L'habillage d'antenne qui accompagne ce nouveau logo est à la fois sobre et élégant, axé sur une sublime paire d'yeux bleus surmontés de sourcils noirs sur un fond blanc avec le logo de la chaîne19,20, ce qui peut aussi laisser penser à un clin d'œil rétrospectif à l'habillage en forme d'œil de 1975 et au générique du Cinéma de minuit21.

La présidence commune d'Antenne 2 et FR3 modifie légèrement le logo le 22 décembre 1990 en reprenant le 3 doré sans relief de 1986 précédé des lettres F et R en blanc sur fond bleu, mariant ainsi les couleurs du logo de 1975 à celles de celui de 1986. Cependant, l'habillage antenne (le relief de la vie) sera dans un premier temps inchangé, seul le logo noir et jaune ayant été remplacé par le nouveau. Ce n'est que le 4 février 1991, qu'un nouvel habillage à dominante bleue est mis à l'antenne, conçu par l'agence de publicité Publicis22. Le directeur de l'antenne d'alors, Jacques Chancel, prête sa voix à l'indicatif d'ouverture d'antenne23.

Logos[modifier | modifier le code] Modifier

  • Ancien logo de FR3 du 6 janvier 1975 au 6 mai 1986 
  • Ancien logo de FR3 du 6 mai 1986 au 20 décembre 1987 
  • Ancien logo de FR3 du 21 décembre 1987 au 22 décembre 1990 
  • Ancien logo de FR3 du 22 décembre 1990 au 7 septembre 199224réalisé par Publicis
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Slogans[modifier | modifier le code] Modifier

  • 1975-1983 : « FR3, c'est aussi la radio ! »
  • 1983 : « FR3, la chaîne amoureuse du cinéma »25
  • 1983-1986 : « FR3, la seule chaîne régionale »
  • 1986-1988 : « FR3, c'est 3 fois mieux ! »
  • 1988-1991 : « FR3, Le relief de la vie »
  • 1991-1992 : « Toutes les télévisions vont au bout du monde, FR3, en plus, va au bout de la rue...FR3, la télé pour de vrai »26.

Organisation[modifier | modifier le code] Modifier

Dirigeants[modifier | modifier le code] Modifier

[afficher]

Dirigeants de France Régions 3

Capital[modifier | modifier le code] Modifier

France Régions 3 est une société nationale de programme détenue à 100 % par l'État français.

Le budget de FR3 était de 2 milliards de francs en 1982.

Sièges[modifier | modifier le code] Modifier

Le siège historique de la télévision française au 13-15 rue Cognacq-Jay étant conservé par TF1 après la scission de l'ORTF en 1975, FR3 installe son siège dans un hôtel particulier situé avenue du Recteur-Poincaré, puis à la Maison de la radio au 116 avenue du Président-Kennedy dans le XVIe arrondissement de Paris et sa rédaction nationale au 28 Cours Albert-Ier dans le VIIIe arrondissement.

La régie finale de FR3 était situé au 13 Rue Cognacq-Jay de 1975 a 1992.

  • Siège de France Régions 3 à la Maison de la radio à Paris 
  • Siège de la rédaction nationale de FR3 au 28 cours Albert Ier à Paris

Directions régionales[modifier | modifier le code] Modifier

Article connexe : Structures régionales de l'ORTF.

De 1975 à 1982, FR3 est organisée autour de douze directions régionales, dont une direction DOM-TOM, pilotant l'ensemble des radios et télévisions régionales héritées de l'ORTF.

Directions régionales de FR3 (1975-1982)
Direction régionale Antenne radio Antenne télévision Années de diffusion
FR3 Alsace FR3 Alsace

FR3 Elsass II Mittelwelle

FR3 Alsace 1975-1982
FR3 Aquitaine FR3 Radio Bordeaux FR3 Aquitaine 1975-1982
FR3 Bourgogne Franche-Comté FR3 Radio Bourgogne

FR3 Radio Franche-Comté

FR3 Bourgogne Franche-Comté 1975-1982
FR3 Bretagne Pays-de-Loire FR3 Radio Armorique FR3 Bretagne Pays-de-Loire 1975-1982
FR3 Limousin Poitou-Charentes FR3 Radio Centre-Ouest FR3 Limousin Poitou-Charentes 1975-1982
FR3 Lorraine Champagne-Ardenne FR3 Radio Nord-Est FR3 Lorraine Champagne-Ardenne 1975-1982
FR3 Nord-Picardie FR3 Radio Nord FR3 Nord-Picardie 1975-1982
FR3 Paris Île-de-France Centre Normandie FR3 Radio-Normandie

FR3 Radio Centre

FR3 Paris Île-de-France Centre Normandie 1975-1982
FR3 Provence-Alpes Côte d'Azur Corse FR3 Radio Côte d'Azur FR3 Provence-Alpes Côte d'Azur Corse 1975-1982
FR3 Rhône-Alpes Auvergne FR3 Auvergne Radio FR3 Rhône-Alpes Auvergne 1975-1982
FR3 Sud FR3 Radio Montpellier-Languedoc

FR3 Radio Nîmes
FR3 Radio Perpignan Roussillon
FR3 Radio Toulouse Midi-Pyrénées

FR3 Sud 1975-1982
FR3 DOM-TOM FR3-Djibouti - 1975 - juin 1977
FR3 DOM-TOM FR3-Guadeloupe FR3-Guadeloupe 1975-1982
FR3 DOM-TOM FR3-Guyane FR3-Guyane 1975-1982
FR3 DOM-TOM FR3-Martinique FR3-Martinique 1975-1982
FR3 DOM-TOM FR3 Comores

FR3-Mayotte

- 1975-1982
FR3 DOM-TOM FR3-Nouvelle-Calédonie FR3-Nouvelle-Calédonie 1975-1982
FR3 DOM-TOM FR3-Réunion FR3-Réunion 1975-1982
FR3 DOM-TOM FR3-Saint-Pierre et Miquelon FR3-Saint-Pierre et Miquelon 1975-1982
FR3 DOM-TOM FR3-Tahiti FR3-Tahiti 1975-1982
FR3 DOM-TOM FR3-Wallis - 1979-1982


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .