FANDOM


france TV Modifier

France 2 2008 logo 2

France Télévisions (stylisé france•tv) est une société nationale de programme qui gère les activités de la télévision publique en France, de la production à la diffusion. Créée le <time>7 septembre 1992</time> comme un simple groupement des deux chaînes publiques, elle est remplacée par une holding le <time>1er août 2000</time> avant de devenir une entreprise commune le <time>4 janvier 2010</time>.

Premier groupe audiovisuel en France en termes d'audiences, la société regroupe les chaînes France 2, France 3, France 4, France 5, France Ô et le Réseau Outre-Mer 1re, et détient des participations dans plusieurs chaînes thématiques et internationales. Elle est également présente à la radio en outre-mer et possède plusieurs sites web.

Sommaire Modifier

 [masquer] 

  • 1Histoire du groupe
    • 1.1Les origines
    • 1.21993 - 1996 : ère Jean-Pierre Elkabbach
    • 1.31996 - 1999 : ère Xavier Gouyou-Beauchamps
    • 1.41999 - 2005 : ère Marc Tessier
    • 1.52005 - 2010 : ère Patrick de Carolis
      • 1.5.1État des lieux et projet de réforme interne
      • 1.5.2Réforme de Nicolas Sarkozy
    • 1.62010 - 2015 : ère Rémy Pflimlin
    • 1.7Depuis 2015 : ère Delphine Ernotte
  • 2Identité visuelle
    • 2.1Habillages et logos
    • 2.2Slogans
  • 3Organisation
    • 3.1Direction
      • 3.1.1Présidents-directeurs généraux
      • 3.1.2Autres dirigeants
      • 3.1.3Comité exécutif
      • 3.1.4Conseil d'administration
    • 3.2Capital
    • 3.3Statut et missions
    • 3.4Données financières
    • 3.5Siège
    • 3.6Effectifs
  • 4Activités
    • 4.1Télévision
      • 4.1.1Chaînes appartenant au groupe France Télévisions en France
      • 4.1.2Chaînes cédées
      • 4.1.3Chaînes disparues
    • 4.2Radio
    • 4.3Internet
    • 4.4Production audiovisuelle
    • 4.5Publicité
    • 4.6Édition et distribution
    • 4.7Autres filiales
  • 5Diffusion des chaînes télévisées
  • 6Audiences du groupe
    • 6.1Télévision
    • 6.2Sites web
  • 7Notes et références
    • 7.1Notes
    • 7.2Références
  • 8Voir aussi
    • 8.1Bibliographie
    • 8.2Articles connexes
    • 8.3Liens externes

Histoire du groupe Modifier

Les origines Modifier

Le <time>31 décembre 1974</time>, l'ORTF est démantelé en sept sociétés. Trois sociétés nationales de programmes de télévision autonomes et concurrentes sont créées le <time>6 janvier 1975</time> : Télévision française 1 (TF1), Antenne 2 (A2) et France Régions 3 (FR3)2,3. Le <time>2 janvier 1984</time>, elles participent avec la TSR et la RTBF à la création de la chaîne francophone internationale TV5 Monde4. Le <time>27 février 1986</time>, FR3 participe à la création de La Sept en en devenant actionnaire à 45 %5. En <time>avril 1987</time>, TF1 est privatisée avec la vente de la moitié de son capital au groupe de BTP Bouygues6.

En 1989, à la suite d'une conversation avec le président-directeur général de TF1 Patrick Le Lay, le ministre de la Culture Jack Lang a l'idée de doter les deux chaînes publiques (Antenne 2 et FR3) d'une présidence commune7. Avec sa ministre déléguée à la Communication, Catherine Tasca, il porte ce projet qui doit promouvoir une stratégie commune et assurer la complémentarité des programmes entre les deux chaînes8, afin de faire face à la montée en puissance de TF1 et de M6, et au développement des chaînes thématiques9. La loi du <time>2 août 1989</time> institue une présidence commune, tout en maintenant une séparation juridique des deux chaînes10,11. Le gouvernement socialiste soutient les candidatures d'Hervé Bourges et de Georges Kiejman mais le nouveau Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) veut marquer son territoire et nomme le <time>10 août 1989</time> à la surprise générale Philippe Guilhaume au poste de président du groupement. Mais ce dernier démissionne au bout de 14 mois, en <time>décembre 1990</time>, après une série de polémiques et une grève des journalistes12,13. Il est remplacé par Hervé Bourges le <time>19 décembre 1990</time>9.

Le <time>7 septembre 1992</time>, Antenne 2 et FR3 changent de nom et deviennent respectivement France 2 et France 3. Elles sont désormais regroupées au sein d'une nouvelle entité dénommée France Télévision (sans « s »), qui n'a cependant pas d'existence juridique9,10. Cette même année, le groupe lance sa première chaîne thématique, France Supervision, qui diffuse d'abord une sélection d'émissions de France 2 et France 3, puis des évènements culturels ou sportifs. Elle a la particularité d'émettre sur le satellite au format D2MAC, une combinaison d'analogique et de numérique, en 16/9 et en stéréo14.

Le <time>1er janvier 1993</time>, France Télévision participe à la création de la chaîne d'information européenne Euronews aux côtés de la Rai et de la RTVE15.

1993 - 1996 : ère Jean-Pierre Elkabbach Modifier

En <time>décembre 1993</time>, Jean-Pierre Elkabbach est nommé président par le CSA. Il décide de concurrencer TF1 sur le terrain de l'audience et se lance dans une coûteuse politique d'embauches d'animateurs-producteurs. C'est une réussite puisqu'en 1995 l'audience de France Télévision (43 %) dépasse celle de TF1 (35 %). Mais en <time>novembre 1995</time>, le député Alain Griotteray rend public les mirobolants contrats des animateurs-producteurs vedettes, comme celui de Jean-Luc Delarue, créant une vive polémique dans le pays. Jean-Pierre Elkabbach doit s'expliquer sur sa gestion de l'argent public devant les salariés, les syndicats, le CSA et les parlementaires9,16,17. Finalement, il démissionne fin <time>mai 1996</time>18.

constitué d'un fixe de 322 000 euros brut par an, avec un bonus variable pouvant aller jusqu'à 78 000 euros, soit un total de 400 000 euros bruts par an. Cette rémunération serait identique à celle de son prédécesseur, Rémy Pflimlin101. La Cour des comptes pointe également du doigt la hausse entre 2009 et 2013 de près de 57 % du nombre de salariés gagnant plus de 70 000 € par an102.

Logos des chaînes de France Télévisions depuis le 29 janvier 2018.

Le <time>15 décembre 2016</time>, France Télévisions entame une importante réforme de France 3. L'objectif fixé par la direction est de doubler le temps d'antenne consacrés aux programmes régionaux. En parallèle le réseau de France 3 est redécoupé pour calquer les régions issues du redécoupage de 2014. La nouvelle structure comptera 12 directions régionales plus une direction territoriale en Corse et devrait bénéficier de davantage d'autonomie notamment en ce qui concerne la production d'émissions politiques ou de documentaires. En revanche, pas de modification du point de vue des rédactions régionales qui resteront au nombre de 24. La grande nouveauté réside dans la possibilité pour les stations régionales de « décrocher » de l'antenne nationale en première partie de soirée, en clair une antenne régionale pourra diffuser un contenu produit en région en lieu et place du programme national. La réforme devrait se faire à budget constant103,104.

Le <time>9 mai 2017</time> est lancé france·tv, nouvelle plateforme remplaçant le service de télévision de rattrapage Francetv pluzz ainsi que tous les sites internet des chaînes.

Le <time>29 janvier 2018</time>, le groupe change les identités visuelles des chaînes du groupe, basés maintenant sur le point introduit par le lancement de la plateforme france·tv105.

Identité visuelle Modifier

Habillages et logos Modifier

Le <time>7 septembre 1992</time>, Antenne 2 et FR3 changent de nom en France 2 et France 3, et sont désormais regroupées au sein d'une nouvelle entité dénommée France Télévision (sans « s »)10. Pour souligner la complémentarité des deux chaînes, l'agence Gédéon créé des logos proches : le chiffre « 2 » rouge et le « 3 » bleu, avec le mot « France » inscrit dans le chiffre. Le logo commun rassemble les deux chiffres, encadrant verticalement le nom du groupe106.

La loi du <time>1er août 2000</time> crée la holding France Télévisions (avec un « s » cette fois) rassemblant les chaînes France 2, France 3 et La Cinquième30. Il faut donc changer le logo du groupe et une solution provisoire est trouvée : les logos des trois chaînes sont alignés au-dessus du nom du groupe106.

En 2001, France Télévisions lance un appel d'offre pour un nouvel habillage. Ce dernier doit pouvoir évoluer, et le nom du groupe doit apparaître en entier, ne pouvant être réduit à un sigle comme les autres groupes audiovisuels mondiaux tels que la BBC ou CNN, car « FTV » est déjà utilisé par Fashion TV. L'agence Gédéon remporte l'appel d'offre en créant un logo unicolore consistant en quatre écrans en mouvement surplombant le nom du groupe. Les graphistes se sont inspirés du logo de la BBC, en faisant pivoter les trois carrés noirs du groupe britannique. Les chaînes adoptent des nouveaux logos : un trapèze de couleur (rouge pour France 2, bleu pour France 3 et vert pour France 5 rappelant les couleurs RVB des écrans) avec le chiffre en blanc positionné à l'intérieur le long du côté droit106. France Télévisions est désormais stylisé « francetélévisions », sans majuscules33. Le groupe adopte également une nouvelle police d'écriture : elle abandonne le Franklin Gothic pour une version spéciale de l'Heldustry dans différentes graisses, où les accents des caractères accentués se retrouvent collés au lettres107. Ce nouvel habillage, d'un coût de 2,29 millions d'euros, est dévoilé le <time>7 janvier 2002</time>34.

Le <time>7 avril 2008</time>, France Télévisions adopte une nouvelle identité visuelle, avec de nouveaux logos de chaînes avec un effet de relief. Le logo du groupe arbore désormais cinq écrans symétriques de cinq couleurs différentes représentant ses cinq chaînes : rouge pour France 2, bleu pour France 3, violet pour France 4, vert pour France 5, et orange pour France Ô58.

Le <time>5 septembre 2011</time>, les chaînes de France Télévisions changent d'habillage79,80. Avec l'arrivée du réseau 1re, le logo du groupe doit évoluer mais la direction ne veut pas rajouter un sixième écran jaune. France Télévisions adopte alors un logo provisoire affichant les six logos des six chaînes au-dessus du nom du groupe106.

En <time>octobre 2012</time>, France Télévisions change de logo en enlevant ceux de ses chaînes et en ne gardant que son nom, tout attaché et écrit en deux graisses différentes pour différencier les mots « France » et « télévisions ».

Le <time>29 janvier 2018</time>, France Télévisions renouvelle les identités visuelles de toutes les entités du groupe. Ceux-ci sont réalisés par les agences Movement et Joosnabhan pour un coût de 140 000 euros108.

  • Ancien logo de France Télévision du 7 septembre 1992 au 1eraoût 2000. 
  • Ancien logo de France Télévision du 1er août 2000 au 7 janvier 2002. 
  • Ancien logo de France Télévisions du 7 janvier 2002 au 7 avril 2008. 
  • Ancien logo de France Télévisions du 7 avril 2008 au 5 septembre 2011. 
  • Ancien logo de France Télévisions du 5 septembre 2011 au 27 octobre 2012. 
  • Logo de France Télévisions du 27 octobre 2012 au 28 janvier 2018. 
  • Logo de France Télévisions depuis le 29 janvier 2018.

Slogans Modifier

  • <time>7 septembre 1992</time> : « Ça fait du bien quand ça s'allume », « Aucune hésitation, c'est France Télévision » ;
  • <time>Mai 2001</time> : « Donnons de l’imagination à nos images »109 ;
  • <time>Septembre 2006</time> : « Vous avez tous les choix »110 ;
  • <time>Août 2008</time> : « Le choix de la différence »111 ;
  • <time>Septembre 2011</time> : « Créer pour partager »112 ;
  • Septembre 2012 : « Bien différents, bien ensemble ».

Organisation [modifier | modifier le code] Modifier

Direction [modifier | modifier le code] Modifier

Présidents-directeurs généraux[modifier | modifier le code] Modifier

Du <time>10 août 1989</time> au <time>7 septembre 1992</time>, les deux chaînes publiques, Antenne 2 et FR3, sont dirigés par un président commun nommé par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) pour un mandat de trois ans. Du <time>7 septembre 1992</time> au <time>22 août 2000</time>, la holding France Télévision est dirigée par un président, également nommé par le CSA pour une durée de trois ans.

Depuis le <time>22 août 2000</time>, France Télévisions est dirigée par un président-directeur général (PDG) nommé par le CSA pour un mandat de cinq ans. Entre la loi du <time>5 mars 2009</time> et celle du <time>15 novembre 2013</time>, le PDG était nommé par l'exécutif, plus précisément par le président de la République, après avis conforme du CSA, de la commission des Affaires culturelles et de l'Éducation de l'Assemblée nationale, et de la commission de la Culture, de l'Éducation et de la Communication du Sénat89.

Présidents communs à Antenne 2 et FR3
  • Philippe Guilhaume : <time>10 août 1989</time> - <time>19 décembre 1990</time>13
  • Hervé Bourges : <time>19 décembre 1990</time> - <time>7 septembre 1992</time>9
Présidents de France Télévision
  • Hervé Bourges : <time>7 septembre 1992</time> - <time>20 décembre 1993</time>
  • Jean-Pierre Elkabbach : <time>20 décembre 1993</time> - <time>2 juin 1996</time>113
  • Xavier Gouyou-Beauchamps : <time>2 juin 1996</time> - <time>28 mai 1999</time>18
  • Marc Tessier : <time>28 mai 1999</time> - <time>22 août 2000</time>28
Présidents-directeurs généraux de France Télévisions
  • Marc Tessier : <time>22 août 2000</time> - <time>22 août 2005</time>31
  • Patrick de Carolis : <time>22 août 2005</time> - <time>23 août 2010</time>44
  • Rémy Pflimlin : <time>23 août 2010</time> - <time>22 août 2015</time>71
  • Delphine Ernotte : depuis le <time>22 août 2015</time>88

Autres dirigeants[modifier | modifier le code] Modifier

[afficher]

Autres dirigeants (information, programmes & sports)

Comité exécutif[modifier | modifier le code] Modifier

Le comité exécutif de France Télévisions est composé au 8 juillet 2017 de 13 membres126 :

Personne Fonction
Delphine Ernotte présidente-directrice générale
Xavier Couture directeur général délégué en charge de la stratégie et des programmes
Christian Vion directeur général délégué à la gestion de la production et des moyens
Arnaud Lesaunier directeur général délégué aux ressources humaines et à l'organisation
Julien Verley directeur du développement commercial
Francis Donnat secrétaire général de France Télévisions
Nilou Soyeux directrice de la communication (externe et interne)
Yannick Letranchant directeur exécutif en charge de l'information
Caroline Got directrice exécutive de France 2
Dana Hastier directrice exécutive de France 3
Tiphaine de Raguenel directrice exécutive de France 4
Nathalie Darrigrand directrice exécutive de France 5
Wallès Kotra directeur exécutif chargé de l'outre-mer (Réseau Outre-Mer 1re et France Ô)

Conseil d'administration Modifier

Le conseil d'administration de France Télévisions est composé, outre son président, de 14 membres dont le mandat est de cinq ans : deux parlementaires désignés par le Parlement, cinq représentants de l'État, cinq personnalités indépendantes nommées par le Conseil supérieur de l'audiovisuel, et deux représentants du personnel. Le président du conseil d'administration est le président-directeur général de France Télévisions127.

Les membres du conseil d'administration participent également à trois comités spécialisés et un sous-comité127 :

  • Le comité d'audit et des comptes : il assure le suivi des questions relatives à l'élaboration et au contrôle des informations comptables et financières. Il examine le programme de travail, les conclusions et les recommandations des commissaires aux comptes.
  • Le comité stratégique : il formule des avis sur la mise en œuvre des orientations du groupe et évalue la position stratégique du groupe compte tenu de l'évolution de son environnement concurrentiel, technologique et réglementaire, ainsi que de ses marchés et de ses axes de développement à moyen terme.
  • Le comité des rémunérations : il propose la rémunération à allouer aux administrateurs et mandataires sociaux et est informé des grandes orientations relatives à la politique de rémunération des cadres dirigeants.
  • Le sous-comité des engagements : il est chargé d'émettre un avis consultatif sur les acquisitions de programmes, avant la signature des contrats, dès lors que leur montant dépasse certains seuils fixés en fonction de la nature des programmes.

Capital Modifier

France Télévisions est détenue à 100 % par l'État français via l'agence des participations de l'État (APE).

Le capital social est fixé à la somme de 347 540 000 euros et divisé en 17 377 000 actions dont la valeur nominale est de 20 euros chacune128.

Statut et missions Modifier

France Télévisions est une société nationale de programme dont les missions sont définies par l'article 44 de la loi no 86-1067 du <time>30 septembre 1986</time> relative à la liberté de communication, modifiée par la loi no 2013-1028 du <time>15 novembre 2013</time> relative à l'indépendance de l'audiovisuel public. Elles sont également explicitées dans le cahier des charges de la société, fixé par le décret no 2009-1263 du <time>19 octobre 2009</time> portant approbation des statuts de la société nationale de programme France Télévisions. De plus, les orientations stratégiques du groupe font l'objet d'un Contrat d'Objectifs et de Moyens (COM) passé entre France Télévisions et son actionnaire, l’État, tous les cinq ans129.

— 

Données financières[modifier | modifier le code] Modifier

Indicateurs financiers (en millions d'euros)
2000 2001 2002 2003 2004Note 2 2005Note 3 2006Note 4 2007Note 5 2008Note 6 2009Note 7
Chiffre d'affaires 2 102,3 2 179,9 2 282,1 2 372,0 2 667,4 2 727,0 2 853,0 2 927,7 2 750,3 3 034,2
dont redevance audiovisuelle 1 259,8 1 431,8 1 470,5 1 499,5 1 632,7 1 796,8 1 834,3 1 879,5 1 945,3 2 412,4
Résultat net 38,5 36,1 53,2 14,2 25,4 23,9 13,0 22,2 - 78,4 19,7
Capacité d'autofinancement 370,4 74,1 106,0 117,0 136,3 146,8 141,8 82,6 - 11,6 172,4
Indicateurs financiers (en millions d'euros)
2010Note 8 2011131 2012132 2013133 2014133 2015134
Chiffre d'affaires 3 140,0 3 032,6 3 017,6
dont redevance audiovisuelle 2 472,7 2 253 2 382
Résultat net 12,8 5,9 2,0 - 84,6 - 38,4 0,2
Capacité d'autofinancement 146,6 80,7 79,7

Siège[modifier | modifier le code] Modifier

Façade du siège de France Télévisions donnant sur l'esplanade Henri-de-France.

Siège de France Télévisions depuis la Petite Ceinture du 15e.

Depuis 1998, le siège de France Télévisions se trouve au 7 esplanade Henri-de-France, dans le 15e arrondissement de Paris135. Conçu par l'architecte Jean-Paul Viguier, le bâtiment de 100 000 m2, dont 56 000 m2 de bureaux et de studios, a été construit de 1995 à 199825. Sous le bâtiment, se trouve un parking de 900 places136. En 2010, une extension est créée par le même architecte sur la parcelle juste au sud du bâtiment existant, le long du boulevard du Général-Martial-Valin137.

Le siège abrite les chaînes France 2 (auparavant située au 22 avenue Montaigne dans le 8e arrondissement138), France 3 (auparavant située au 28 cours Albert-Ier dans le 8e138) et France 4. La chaîne France 5 se trouve au 10 rue Horace-Vernet à Issy-les-Moulineaux139, tandis que France Ô et le réseau Outre-Mer 1re se situent au 35-37 rue Danton à Malakoff140. Plusieurs sociétés du groupe ont leur siège ailleurs à Paris et en Île-de-France.

Studios situés au siège141
  • Plateau A = 290 m2 (C dans l'air et Météo à la carte)
  • Plateau B = 280 m2 (émissions religieuses)
  • Plateau C = 560 m2 (Journal de 13 heures et Journal de 20 heures de France 2 depuis le 4 septembre 2017, 19 heures le dimanche, Télématin depuis le 29 janvier 2018 et C'est au programme)
  • Plateau D = 275 m2 (parties nationales du 12/13, du 19/20 et du Grand Soir 3 et de Tout le Sport de France 3)
  • Plateau E = 300 m2 (Stade 2, Envoyé Spécial et Thé ou Café)
  • Plateau F = 178 m2 (petites émissions)
  • Plateau Gilles Jacquier / Atrium = 250 m2 (France Info93)
Studios de Saint-Cloud

situés au 48 quai Carnot, 22 rue Marius Franay à Saint-Cloud dans les Hauts-de-Seine

  • Plateau A = 500 m2
  • Plateau B = 500 m2 (Des chiffres et des lettresHarry puis Personne n'y avait pensé, L'Émission politique : France 2),
Studio de Lyon - Filière Production

situé au 14 rue des Cuirassiers à Lyon

  • Plateau = 420 m2

Effectifs[modifier | modifier le code] Modifier

Fin 2014, selon le rapport financier de France Télévisions, le groupe emploie 10 673 employés (équivalent temps plein), dont 9 069 permanents et 1 604 non permanents. Parmi les permanents, il y a 5 034 cadres(55,5 %), 2 633 journalistes (29,0 %), 1 320 techniciens et agents de maîtrise (14,6 %), et 82 employés et ouvriers (0,9 %)133.

Effectifs du personnel (en équivalent temps plein)
Année Total Permanents Non permanents
Total PTA journalistes Total PTA journalistes
2002142 6 727 Non

communiqué

Non

communiqué

Non

communiqué

Non

communiqué

Non

communiqué

Non

communiqué

2003142 6 897
2004142 11 258
2005143 11 400
2006143 10 997
2007144 10 580
2008145 10 900
2009145 10 211 8 555 6 003 2 552 1 656 1 285 371
2010146 10 207 8 445 5 910 2 535 1 762 1 380 382
2011146 10 397 8 406 5 859 2 548 1 991 1 540 451
2012146 10 491 8 581 5 965 2 615 1 911 1 493 417
2013146 10 120 8 562 5 934 2 629 1 558 1 232 326
2014146 10 131 8 654 6 014 2 641 1 477 1 144 332

PTA Personnels techniques et administratifs

Activités[modifier | modifier le code] Modifier

La holding France Télévision est créée le <time>7 septembre 1992</time>. Elle devient une entreprise commune, société nationale de programme, le <time>4 janvier 2010</time>.

Elle détient des chaînes de télévision généralistes, thématiques et locales ainsi que des stations de radio. Elle possède de nombreux sites web sur l'information, l'éducation, la jeunesse, et propose des plateformes de création audiovisuelle et des services associés à ses chaînes. Elle compte plusieurs filiales comme des sociétés de production audiovisuelle ou des régies publicitaires133.

La société est membre de l'Union européenne de radio-télévision (UER) depuis sa création147.

Télévision[modifier | modifier le code] Modifier

  • France 2 est une chaîne de télévision généraliste française de service public créée en 1963. Appelée initialement Deuxième chaîne puis Antenne 2 de 1975 à 1992, la chaîne adopte finalement le nom de France 2, pour marquer son adhésion au groupe France Télévisions. Sa couleur est le rouge, et se retrouve sur l'habillage de l'antenne.
  • France 3 est une chaîne de télévision généraliste de service public à vocation régionale française créée le 31 décembre 1972. Appelée France Régions 3 de 1975 à 1992, la chaîne prit finalement le nom de France 3 pour mieux marquer son adhésion au groupe France Télévisions. Sa couleur historique est le bleu, qui se retrouve sur les logos de tous les journaux télévisés de France 3.
  • France 4 est une chaîne de télévision nationale française de service public principalement consacrée au divertissement. Intitulée à sa naissance Festival, la chaîne adopte son nom actuel à partir de 2005 en conformité avec le groupe France Télévisions auquel elle appartient. Pour la distinguer, la charte graphique de France 4 exploite la couleur violette.
  • France 5 est une chaîne de télévision française de service public dont les programmes sont axés sur l'éducation, le savoir et la connaissance. Appelée à sa création La Cinquième de 1994 à 2002, elle prend le nom de France 5 pour marquer son appartenance au groupe France Télévisions. Sa couleur est le vert clair. Elle est disponible sur la TNT, le câble, le satellite et l'ADSL.
  • France Ô est une chaîne de télévision communautaire française issue du réseau de RFO, qui exprime la place de la France d'outre-mer dans le paysage audiovisuel français. Depuis 2010, elle est diffusée par la télévision numérique terrestre française dans l'ensemble de la France métropolitaine, afin de faire connaître à l'ensemble du grand public français les territoires d'outre-mer et leurs cultures. Sa couleur est l'orange et se retrouve sur l'habillage d'antenne.
  • Réseau Outre-Mer 1re est une société nationale de programme et un opérateur de multiplex numérique terrestre du groupe France Télévisions opérant sur quatre continents un réseau de dix chaînes de télévision et dix stations de radio publiques à destination de l'outre-mer français. Sa couleur est le jaune, et se retrouve sur l'habillage de l'antenne.
  • France Info est une chaîne de télévision française et publique d'information en continu, associant les groupes de médias France Télévisions148, Radio France, France Médias Monde ainsi que l'Institut national de l'audiovisuel.

Chaînes appartenant au groupe France Télévisions en France Modifier

Chaînes de télévision
Logo Chaîne Date de création Actionnaires

2

France 2 (HD)

Chaîne généraliste nationale succédant à Antenne 2 (1975-1992).

<time>7 septembre 1992</time> 100 % France Télévisions

3

France 3 (HD)

Chaîne généraliste nationale à vocation régionale succédant à France Régions 3 (1975-1992).

4

France 4 (HD)

Chaîne généraliste nationale visant la famille succédant à Festival (1996-2005).

<time>31 mars 2005</time>

5

France 5 (HD)

Chaîne généraliste nationale consacrée à l'éducation, la culture et la connaissance succédant à La Cinquième (1994-2002).

<time>7 janvier 2002</time>

O

France Ô (HD)

Chaîne généraliste nationale consacrée à l'outre-mer succédant à RFO Sat (1998-2005).

<time>25 février 2005</time>
France Info (HD)

Chaîne d'information en continu en collaboration avec divers acteurs du service public.

<time>1er septembre 2016</time> France Télévisions, Radio France

France Médias Monde INA

TV5 Monde (HD)

Chaîne généraliste francophone internationale.

<time>2 janvier 1984</time> 49 % France Télévisions

12,64 % France Médias Monde
+ 6 autres actionnaires

Arte (HD)

Chaîne franco-allemande culturelle à vocation européenne (via Arte France).

<time>27 février 1986</time> 45 % France Télévisions

25 % État français
15 % Radio France, 15 % INA

Euronews

Chaîne pan-européenne d'information internationale en continu (via EuronewsNBC).

<time>1er janvier 1993</time> 53 % Media Globe Networks

10,73 % France Télévisions
+ 23 autres actionnaires

Africanews

Chaîne panafricaine d'information internationale en continu (via EuronewsNBC).

<time>4 janvier 2016</time>
Mezzo et Mezzo Live HD (HD)

Chaînes thématiques internationales consacrées à la musique classique, la danse et le jazz.

<time>21 mars 1998</time> 60 % Lagardère Active

40 % France Télévisions

Planète+ CI (HD)

Chaîne thématique nationale consacrée au système judiciaire succédant à Planète+ Justice (2007-2013).

<time>27 octobre 2007</time> 66 % Groupe Canal+

34 % France Télévisions

Réseaux de chaînes de télévision de proximité
Logo Réseau Chaînes Date de création Actionnaires
La 1ère

(9 chaînes)

Guadeloupe La 1re, Guyane La 1re, Martinique La 1re, Mayotte La 1re, Nouvelle-Calédonie La 1re, Polynésie La 1re, Réunion La 1re, Saint-Pierre et Miquelon La 1re et Wallis-et-Futuna La 1re <time>14 septembre 1954</time> 100 % France Télévisions
Réseau régional France 3

(24 chaînes)

Alpes, Alsace, Aquitaine, Auvergne, Bourgogne, Bretagne, Centre-Val de Loire, Champagne-Ardenne, Corse, Côte d'Azur, Franche-Comté, Languedoc-Roussillon, Limousin, Lorraine, Midi-Pyrénées, Nord-Pas-de-Calais, Normandie, Paris Île-de-France, Pays de la Loire, Picardie, Poitou-Charentes, Provence-Alpes et Rhône-Alpes <time>10 avril 1950</time>

au <time>4 janvier 2010</time>

Chaînes cédées[modifier | modifier le code] Modifier

  • France 24 : chaîne d'information internationale en continu créée le <time>30 novembre 2005</time>. Elle est vendue à France Médias Monde en 2009.
  • Gulli : chaîne thématique jeunesse créée le <time>18 novembre 2005</time>. Elle est vendue à Lagardère Active le <time>29 octobre 2014</time>.
  • Histoire : chaîne thématique consacrée à l'histoire créée le <time>14 juillet 1997</time>. Elle est vendue au groupe TF1 le <time>1er juillet 2004</time>.

Chaînes disparues[modifier | modifier le code] Modifier

  • Festival : chaîne thématique consacrée à la fiction créée le <time>24 juin 1996</time>. Elle est remplacée par France 4 le <time>31 mars 2005</time>.
  • France Supervision : chaîne thématique consacrée aux évènements culturels et sportifs créée le <time>7 septembre 1992</time>. Elle est remplacée par Mezzo le <time>21 mars 1998</time>.
  • Gourmet TV : chaîne thématique consacrée à la gastronomie créée en <time>septembre 2001</time>. Elle cesse d'émettre en <time>mars 2005</time>.
  • La Cinquième : chaîne généraliste créée le <time>13 décembre 1994</time> et intégrée à France Télévisions le <time>1er août 2000</time>. Elle est remplacée par France 5 le <time>7 janvier 2002</time>.
  • Ma Planète : chaîne thématique jeunesse créée le <time>5 novembre 2003</time>. Elle fusionne avec Eurêka ! le <time>4 septembre 2007</time> pour donner Planète Juniors.
  • Planète Juniors : chaîne thématique jeunesse créée le <time>4 septembre 2007</time>. Elle cesse d'émettre le <time>22 mars 2009</time>.
  • Planète+ Thalassa : chaîne thématique consacrée au monde maritime créée le <time>1er novembre 2002</time>. Elle cesse d'émettre le <time>31 décembre 2015</time>.
  • Régions : chaîne thématique consacrée aux régions créée le <time>11 mai 1998</time>. Elle cesse d'émettre le <time>2 février 2003</time>.
  • RFO Sat : chaîne généraliste consacrée à l'outre-mer créée le <time>25 mars 1998</time> et intégrée le <time>9 juillet 2004</time>. Elle est remplacée par France Ô le <time>25 février 2005</time>.
  • Télé emploi : chaîne événementielle consacrée à l'emploi et la formation diffusée du <time>28 mars</time> au <time>17 avril 1994</time>.
  • Tempo : chaîne généraliste locale d'outre-mer créée en 1983. Elle cesse d'émettre le <time>30 novembre 2010</time>.

Radio[modifier | modifier le code] Modifier

Stations de radios
Logo Chaîne Type Date de création Actionnaires
Radio Outre-mer 1re

Webradio

généraliste nationale. <time>21 juin 2008</time> 100 % France Télévisions
Réseaux de radios de proximité
Logo Réseau Radios Date de création Actionnaires
Réseau Outre-Mer 1re

(9 radios)

Guadeloupe La 1re, Guyane La 1re, Martinique La 1re, Mayotte La 1re, Nouvelle-Calédonie La 1re, Polynésie La 1re, Réunion La 1re, Saint-Pierre et Miquelon La 1re, Wallis-et-Futuna La 1re <time>14 septembre 1954</time> 100 % France Télévisions

Internet[modifier | modifier le code] Modifier

  • Sites internet des chaînes ;
  • France.tv : service de télévision de rattrapage et de vidéo à la demande, lancé depuis le 5 juillet 2010 sous le nom de francetv pluzz ;
  • France Info : portail d'information, lancé en <time>novembre 2011</time> sous le nom de francetv info devenu France Info le 24 août 2016 ;
  • Francetv Sport : portail sportif, lancé en <time>juin 2010</time> ;
  • Géopolis : portail d'information internationale ;
  • Culturebox : portail culturel, lancé en <time>juin 2013</time> ;
  • Francetv éducation : plateforme éducative de vidéos à la demande pour les parents, les élèves et les enseignants, lancée en <time>avril 2015</time> ;
  • Lesite.tv : plateforme de vidéos pédagogiques (66 % France Télévisions et 34 % Réseau Canopé) ;
  • Nouvelles écritures : plateforme de nouvelles expériences narratives propres aux médias numériques, lancée en <time>août 2011</time> ;
  • IRL : plateforme web de programmes courts ;
  • Studio 4 : plateforme de web-séries, lancée en octobre 2012 ;
  • Ludo : marque pour la jeunesse (6/12 ans) regroupant site internet, application, web TV, habillage d'antenne (France 3 et France 4) et produits dérivés ;
  • Zouzous : marque pour la jeunesse (3/6 ans) regroupant site internet, application, web TV, habillage d'antenne (France 4 et France 5) et produits dérivés ;
  • Leclub Francetv : club de téléspectateurs, fondé en <time>décembre 2006</time> ;
  • france.tv slash [archive] : offre pour les jeunes adultes (18/30 ans), disponible sur les réseaux sociaux et le site de fra
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .